Noms et prénoms

Avant d'être reconnus "hommes et femmes", les esclaves avaient rarement un nom, ils étaient soient des matricules (des numéros) ou avaient un sobriquet.

Après l'abolition de l'esclavage apparaissent les premiers noms.

Pour marquer l'affection, des diminutifs apparaissent ainsi:

-"Dédé" est le diminutif d'André (e)

-"Mano" celui d'Emmanuel

-"Nannande" celui de Fernande

-"Cello" celui de Marcel

-"Michou", Michel

-"Timoï" ou "Momo", Marcel

-"Pipo" ou "Philou"" désigne Philippe

-"Tité" s'appelle en réalité Thérèse

-"Vonvonne", Yvonne

-"Malou" se nomme Marie-Louise

-"Djo" ou "Jo" est en fait Joseph ou Josèphe.

Les grandes familles Békés sont :

-les HAYOT dont le premier représentant fut Jean HAYOT originaire de Lisieux dans le Calvados. Il arriva vers 1684 dans l'île.Il épousa Louise MERCIER avec qui il eut 8 enfants. Ses descendants les plus connus sont : Ocatve, Saint-Michel Joseph et Gabriel HAYOT.

Dérivés de ce nom de famille : HAYOT SAINT-OMER, HAYOT DU BOCAGE et HAYOT SAINT-HILAIRE.

-les De JAHAM

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Joseph 31/07/2008

Tu t'attaques à un gros morceau.... Avant d'écrire, il faut aller à la recherche d'information.... Tu veux aller plus vite que la musique!
Les békés, c'est une trop grosse partie pour toi. Tu as besoin de faire des recherches pour connaître ce monde là. BONNE CHANCE

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Martinique-Escapade Contact : 06.96.98.59.05 - martinique-escapade@live.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×